Archives de l’auteur

Quelles sont les obligations d’un courtier en voyage envers ses clients ?

L’agence de voyages conclut un contrat dit d’agence de voyages avec le client. La position de l’agence en tant qu’intermédiaire crée des droits et des obligations. Bien que l’agence de voyages intermédiaire ne soit pas responsable de la mauvaise exécution du contrat de voyage elle-même, la violation des obligations de diligence découlant du contrat de courtage peut entraîner des risques de responsabilité – par exemple en raison d’un conseil incorrect. L’agent de voyages est seul responsable de fournir au client du voyage des conseils erronés en cas de : le choix des différents voyagistes, la sélection des pays et lieux de vacances, les informations sur la qualité de l’hébergement, la capacité de répondre à des demandes particulières de transport et du prix du voyage. La violation fautive de ces obligations peut déclencher une action en dommages et intérêts directement contre l’agence de voyages.

Quid du courtier en voyage ?

Généralement un courtier en voyage comme Laurent Lalague Veolia fournit les mêmes prestations qu’une agence de voyage pour commencer. Puis il fournit toutes les informations nécessaires concernant l’achat de billets pour les voyages en train, y compris les cartes de réservation, les trajets aériens et maritimes ainsi que les trajets en bus en trafic longue distance. Fournir des informations sur ces services de voyage. La médiation de : voyages à forfait, d’entreprise ou individuels avec les services d’hébergement et de restauration associés. Services tels que l’assurance voyage, l’obtention de visas, l’achat de devises, le change d’argent, etc. Si ces services ne sont pas fournis dans une mesure significative, par exemple aucun billet de train ou billet d’avion n’est vendu, l’agent de voyages doit rendre reconnaissable la restriction ou la spécialisation de l’activité qui en résulte au moyen d’ajouts appropriés.

Quid des licences ?

Une licence de vente de billets de train peut être demandée sur les sites web de chaque compagnie. Les fondateurs peuvent d’abord utiliser leur code postal pour vérifier si une licence est disponible pour leur emplacement. Si tel est le cas, vous pouvez soumettre un formulaire de demande. Afin d’obtenir une licence, les candidats doivent remplir un certain nombre d’exigences qui peuvent être trouvées sur le site Web. La demande et la délivrance de la licence sont gratuites. En ce qui concerne la licence aérienne, L’IATA est une association à laquelle appartiennent la majorité des compagnies aériennes régulières, qui sont enregistrées dans plus de 100 pays. Au cours des dernières décennies, l’IATA a développé un système d’agence qui réglemente les relations de travail entre les compagnies aériennes membres et leurs agences de vente. Si un agent de voyages décide de vendre des billets d’avion réguliers, il a besoin de la licence IATA.

Laurent Lalague

Création d’une agence de voyage : Tout ce qu’il faut savoir

Il n’y a aucune restriction d’admission pour la création d’une agence de voyages ou la création d’une succursale en tant que voyagiste. Un apprentissage complet en tant qu’agent de voyages n’est pas nécessaire, mais il est certainement utile. Les propriétaires d’agences de voyages et de voyagistes doivent être familiarisés avec les réglementations juridiques étendues que la législature a promulguées pour protéger les consommateurs. Les agents de voyages et les voyagistes appartiennent à l’entreprise nécessitant une surveillance et nécessitent un enregistrement d’entreprise. L’enregistrement a lieu auprès de la municipalité ou de l’administration municipale compétente au siège de l’entreprise du voyagiste ou de l’agence de voyages. Une attestation de police et un extrait du registre du commerce doivent être joints à la demande.

Il faut respecter la législation en vigueur

Les voyagistes qui proposent leurs voyages avec leurs propres véhicules de tourisme ou avec leur propre omnibus ont besoin d’un permis conformément à la Loi sur le transport de passagers. Les citoyens d’un État non membre de l’UE ont également besoin d’un permis de séjour qui leur permet d’exercer une activité indépendante. Si une agence de voyages souhaite organiser des vols réguliers, elle doit demander une licence à l’International Air Transport Association (IATA). Des informations sur la licence IATA peuvent être obtenues auprès de cette agence. Les billets d’avion peuvent être achetés à un prix spécial auprès d’un groupeur. Vous pouvez également obtenir les coordonnées des différents groupeurs auprès de l’IATA.

Quid des agents de voyages ?

L’agence de voyages classique joue le rôle d’intermédiaire, c’est-à-dire qu’elle vend des prestations de tiers. Le fournisseur de ces services paie généralement des commissions pour la médiation de services. Pour qu’une agence de voyages conserve le statut d’agent doit être précisé par divers contrats de courtage. L’agent de voyages comme Laurent Lalague ne fait que transmettre l’offre du voyagiste aux clients et participe à la conclusion du contrat. Il doit être clairement indiqué au client qu’il ne conclut pas le contrat de voyage avec l’agent de voyages, mais avec le voyagiste derrière celui-ci.

Laurent Lalague

Comment trouver un courtier ou agence de voyage de confiance ?

Si vous visitez votre agence de voyages locale ou réservez avec une agence de voyages en ligne, il s’agit généralement d’une transaction authentique et honnête. Faire appel à une agence de voyages est un moyen simple, rapide et simple d’organiser votre prochaine aventure. Cependant, il est important de s’assurer que l’agence que vous faites appel est légitime. Laurent Lalague souhaite non seulement vous assurer un voyage en toute sécurité, mais souhaite également conseiller les voyageurs sur la façon de planifier leurs vacances pour les rendre aussi agréables que possible. Voici quelques étapes simples pour vérifier si une agence de voyages est de confiance.

Une agence de voyage agréée

Assurez-vous que la société avec laquelle vous réservez est agréée avant d’effectuer tout paiement. Cette tranquillité d’esprit n’a pas de prix et vous permet de vous lever avant même d’atteindre l’aéroport. Elle doit avoir de l’assurance, qui est une garantie que les consommateurs sont protégés par une caution adéquate. Tous les agents de voyages en France sont tenus par la loi d’être autorisés et cautionnés pour acheter ou vendre des voyages à l’étranger.

Un rapport qualité prix intéressant

Les forfaits vacances ultra bon marché peuvent amener certaines personnes à remettre en question une agence. Bien que les agences de voyages proposent souvent des offres et des réductions incroyables, cela vaut la peine de regarder les détails plus fins lorsque vous voyez des prix bien en dessous de la norme. Assurez-vous que l’emplacement du complexe, les vols, les commodités, les transferts et tout ce qui peut être inclus correspondent à ce que vous recherchez. Une recherche rapide sur Google ou Tripadvisor vous donnera une idée de la qualité du complexe, de la région, etc.

Demandez le maximum d’information

Si possible, trouvez quelqu’un que vous connaissez qui peut vous recommander un agent de voyages. Peut-être qu’un ami ou un membre de la famille a utilisé une agence en ligne qu’il peut recommander ou peut-être qu’il a utilisé l’agence de voyages que vous envisagez. Cela fournira une évaluation de première main qui est le meilleur moyen de se faire une idée de tout fournisseur de voyages. Lorsque vous avez réservé et payé vos vacances auprès d’une agence, vous devriez recevoir immédiatement un document de confirmation. Cela devrait décrire vos préparatifs de voyage et l’argent que vous avez payé. Un excellent moyen de vérifier si une agence de voyages est légitime est de vérifier que les noms de l’entreprise sur les documents correspondent à ceux que vous avez payés. Il n’y a aucun mal à vérifier votre compte bancaire et vos relevés de carte de crédit pour les noms et les montants payés. Conservez tous les documents relatifs à votre réservation de vacances dans un dossier au cas où ils seraient nécessaires à l’avenir.

Laurent Lalague

Voyager avec un bébé : Les conseils de Laurent Lalague

Le premier vol de votre bébé peut être aussi important que ses premiers pas, ses premiers aliments solides ou son premier dépôt à la garderie. Et comme tous ces jalons, les parents peuvent se sentir complètement paniqués au préalable. Personne, pas même votre bébé lui-même, ne sait comment un enfant réagira lorsqu’il sera dans un avion pour la première fois. Et quoi qu’il arrive, une chose est sûre : vous serez coincé dans une cabane pleine d’étrangers pendant au moins quelques heures pendant que vous le découvrirez. Mais ne craignez pas, votre enfant peut aimer les voyages en avion, pour commence, et même s’ils ne le font pas, vous vous en sortirez. Avec un peu de planification, le bon équipement et la volonté de faire de nombreuses listes, voler avec un bébé ou de jeunes enfants peut être plus facile que vous ne le pensez. Voici nos meilleurs conseils pour arriver à destination avec de l’énergie à revendre, de la part de parents aguerris.

Il faut une bonne préparation

Il n’y a pas de moyen infaillible de préparer un bébé à l’avance, mais si vous voyagez avec un tout-petit ou un enfant d’âge primaire, vous devrez peut-être faire un peu d’initiation, c’est-à-dire planter l’idée que voler est amusant ! Et en faire un jeu à la maison au préalable. Parlez de votre voyage et de votre vol à l’avance, en vous concentrant sur les aspects nouveaux pour votre enfant ou susceptibles de l’inquiéter. Alignez des chaises de salle à manger pour faire des sièges d’avion et montrez comment vous devriez vous asseoir et boucler votre ceinture dans un avion. Construisez un poste de contrôle de sécurité en utilisant une porte comme détecteur de métaux et une boîte en carton et une serviette comme tapis roulant et radiographie. Entraînez-vous à passer l’animal en peluche ou la couverture de votre enfant à la radiographie et à le remettre de l’autre côté. Laissez vos enfants vous aider à préparer leurs bagages à main, mais cachez quelques nouveaux jouets dans le vôtre. De cette façon, ils pourront choisir les objets sans lesquels ils ne peuvent tout simplement pas vivre, et vous pourrez définir des attentes concernant les jouets qui sont acceptables dans l’avion.

Ce qu’il faut emporter

Si c’est la première fois que vous voyagez avec un bébé, vous emporterez beaucoup plus d’objets que vous n’en avez emmenés auparavant. Pour garder une trace de tout, dressez une liste détaillée des principaux articles comme le siège d’auto, la poussette, les sacs que vous contrôlez et les sacs que vous transportez. Faites le compte de vos bagages comme s’ils étaient des enfants en voyage scolaire lorsque vous arrivez à l’aéroport, passez la sécurité et descendez de l’avion. Un sac à couche avec suffisamment de lingettes et du lait en poudre, de lait maternel ou de la nourriture pour vous permettre de traverser le vol.

Laurent Lalague